Premier violon solo

Olivia Jacobson


Olivia Jacobson est née à Genève. D’une famille de musicien, elle est très vite attirée par la musique et commence l’étude du violon à l’âge de quatre ans. En 1994, elle entre à l’Académie Tibor Varga à Sion où elle y étudie auprès du Maître pendant cinq ans. En 2000, Olivia est admise dans la classe de Margarita Karafilova-Piguet au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève où elle obtient le Diplôme d’enseignement et le prix Anne et Marte Torcapel pour le meilleur récital parmi les classes de violon, alto, violoncelle et contrebasse. Elle continue ses études auprès de Raphaël Oleg à la Hochschule für Musik Basel et obtient en 2008 le Konzertdiplom. Elle poursuit son perfectionnement auprès de Francesco De Angelis à l’ HEMU- Vaud-Valais-Fribourg, Site de Sion et obtient en juin 2012 le Diplôme de Master-Soliste.

Muriel Lopez, premier violon solo jusqu’en juin 2015

Photo Michael Seum


Muriel Lopez est titulaire d’un Master de Pédagogie et d’un Master d’Interprétation de la Haute Ecole de Musique de Genève. Durant ses études, elle a joué avec les plus grands orchestres de jeunes tel le Gustav Mahler Jugend Orchester (GMJO), l’European Union Youth Orchestra (EUYO) et l’Orchestre du Verbier Festival (OVF). Elle a également participé à la Zermatt Festival Academy avec des musiciens du Berliner Philharmoniker.
Actuellement, Muriel est le premier violon solo de l’Orchestre Romand des Jeunes Professionnels (ORJP), ensemble réunissant des musiciens récemment diplômés des Hautes Ecoles romandes et occupe, depuis le mois d’août 2013, le poste de premier violon solo à l’Orchestre St-Pierre Fusterie. Elle joue aussi régulièrement avec l’Orchestre de la Suisse Romande et est professeur de violon à l’Ecole de Musique de Saint-Julien en Genevois (F).

Caroline Baeriswyl, premier violon solo jusqu’en juin 2013

Lauréate d’un premier prix de virtuosité de la classe de Patrick Genet ainsi que de nombreux prix prestigieux, la violoniste Caroline Baeriswyl a été le premier violon solo de l’Orchestre Saint-Pierre-Fusterie jusqu’en juin 2013. Sa motivation, son soutien et son professionnalisme ont donné un élan dynamique à tous les musiciens de cet orchestre.

Aujourd’hui au pupitre des premiers violons de l’Orchestre de la Suisse Romande, elle est également membre du quatuor « Florestan » et de l’ensemble de musique de chambre genevois « D-Cadences ». On a pu souvent l’applaudir comme soliste de l’Orchestre Saint-Pierre-Fusterie.